Le Canada autrement

Le Canada autrement

Immersion dans le grand nord canadien

Embarquez du 13 au 25 septembre 2024 pour une exploration exceptionnelle de l’arctique canadien et la découverte de l’histoire de ses peuples autochtones.

Pourquoi Emilien vous
recommande ce voyage ?

Emilien, Conseiller-Expert Le Canada autrement

Un seul itinéraire pour explorer trois espaces reculés du Canada.

La rugueuse Terre de Baffin, aux îles côtières refuges des ours blancs. Puis l’Arctique adouci du Labrador où la toundra cède à la forêt. Sans oublier l’héritage mêlé de Terre-Neuve, entre colons et amérindiens.

Et, encadrant ces trésors du Nord, deux courtes escales au Groenland et en France d’outre)mer, pour mieux donner envie d’y revenir.
Non pas trois découvertes au final, mais bien cinq occasions d’excitantes explorations.

Et parce que Cercle des Voyages vous fait vivre des expériences uniques, c’est à bord d’Exploris One que vous prenez part à une expédition inoubliable.

Sur un navire à taille humaine avec seulement 144 passagers, vous découvrez le monde de façon intense et personnalisé, entourés d’un équipage et d’une équipe d’expédition 100% francophones.

Les guides-experts passionnés sont à vos côtés durant toute la durée de votre expédition tandis que vous profitez d’un voyage haut de gamme où tout est inclus. Jusqu’à la veste polaire pour les voyages en région polaire !

Emilien

À propos de Emilien

Personnaliser votre voyage
point fort

Les points forts du voyage

Un lieu à visiter, une spécialité à tester, une expérience insolite à vivre, ou une tradition à ne pas manquer. Voici un aperçu des moments forts de votre voyage

Ours L’abondance d’ours polaires dans les fjords de la terre de Baffin
Poignee-de-main La rencontre avec les populations inuites du Groenland et du Labrador
Etoile L’exploration de la France du bout du monde à Saint-Pierre-et-Miquelon
Zodiac Les sorties en Kayak, Zodiak, randonnées et visites culturelles incluses
ÉCHANGER AVEC UN CONSEILLER-expert

Circuit à personnaliser

Inspirez-vous de ce programme pour co-construire avec nos conseillers experts et personnaliser votre voyage, selon vos envies.

Jour 1 * Vol depuis Paris et embarquement à Kangerlussuaq (Groenland)

Arrivée par le vol privé en provenance de Paris. Accueil à l’aéroport puis départ en véhicule 4X4 à la rencontre des bœufs musqués sauvages, animaux très impressionnants qui peuvent peser jusqu’à 350 kg et dont le nom inuktitut signifie « à longue barbe ».

Votre première sensation tient à la pureté de l’air. Puis à sa fraîcheur, car la calotte de glace du Groenland est proche et son 1,8 million km² influe sur l’atmosphère.

En fin d’après-midi, transfert pour l’embarquement par zodiac à bord d’Exploris One au mouillage dans le fjord. Sur les rivages, durant votre transfert vers Exploris One, le blanc de la glace fait jeu égal avec le brun des toundras. Ce paysage rude et splendide constitue la parfaite entrée en matière de notre voyage arctique !

En début de soirée, Exploris One vire doucement sur son ancre dans le « grand fjord ». Il semble traverser un paysage désert quand soudain un bœuf musqué se montre dans le lointain et un lièvre arctique fuit à toutes oreilles entre les saules nains. Le Groenland se révélerait-il déjà plus inattendu que prévu ?

Jour 2 * Itilleq (Groenland)

Votre transfert en zodiac Vous donne un avant-goût bien alléchant du charme de ce village. N’y vivent que cent personnes mais Itilleq est pourtant une communauté d’envergure. Les maisons s’éparpillent entre les masses affleurantes de rochers.

Vous faites une halte respectueuse au cimetière pour y lire quelques noms et évaluer l’importance de la vie en communauté dans un tel univers. La vie, justement, vous convie au terrain de foot. La tradition veut que  les explorateurs du navire y affronte l’équipe des habitants. Un match sans autre vainqueur que la joie de réussir une belle journée.

Jour 3 * Qikiqtarjuaq (Canada)

Vous avez traversé cette nuit la mer de Baffin pour gagner le Nunavut, ce territoire inuit autonome du Canada. Il englobe la Terre de Baffin, la plus grande île du pays et la sixième au monde par sa taille. Autant dire que vos horizons vont s’ouvrir et vos émotions se ressentir à une échelle encore inconnue.

Non loin de Qikiqtarjuak, commence le parc national Auyuittuq. Il abrite une petite calotte glaciaire permanente, d’où son nom de « terre qui ne fond jamais ». Votre équipe d’expédition choisit le plus beau fjord pour nous rapprocher d’un glacier, apparemment éternel et pourtant soumis de façon criante (12 m de retrait par an) aux effets d’un climat mouvant. Ce mastodonte en danger provoque en vous une vague géante de compassion.

Jour 4 * Hoare Bay (Canada)

Le cercle polaire franchi, vous naviguez dans le détroit de Davis, où la distance est la plus courte entre le Groenland et la Terre de Baffin. C’est une zone à glaces, les courants marins, celui du Labrador notamment, charrient aussi bien des trains d’icebergs que des reliquats de banquise ayant survécu à l’été.

À la manœuvre d’Exploris One, votre commandant contourne ou écarte délicatement ces floes pour vous ouvrir la voie vers Hoare Bay.

Jour 5 * Îles Lower Savage (Canada)

Ce mini-archipel (trois îlots) vous apparaît au détour de la grande île Resolution. Elle le protège des fureurs de la mer du Labrador, où d’imposants icebergs s’éparpillent calmement vers le sud.

Nous gagnons en zodiac les abords des îlots. Votre chef d’expédition ne cherche pas à vous faire débarquer mais à repérer parmi les roches sombres la tâche claire de Celui que vous souhaitez tant admirer. Et le voilà ! Assoupi sur son lit de toundra, l’ours du jour a l’air bien inoffensif. Vous savez qu’il ne faut pas s’y fier. Reposé par sa sieste, il a la bonté de vous jeter un œil avant de partir en maraude entre berges et cascades. Vous capturez avec passion ses attitudes de seigneur, avant qu’il ne s’éloigne, indifférent à la magie durable qu’il a fait naître.

Jour 6 * Akpatok (Canada)

Le nom de l’île est celui du guillemot de Brünnich, en inuktitut. Deux énormes colonies de cette espèce nichent sur ces falaises, soit 300 000 individus, dont beaucoup de jeunes inexpérimentés. Leur premier vol, qui, de là où vous vous trouvez, ressemble assez à une chute, est une aubaine pour l’ours passant par là.

Vous bénéficiez de ladite aubaine car l’appétit du maxi-prédateur de l’Arctique vous offre de magnifiques observations. S’il montre la pointe de son nez sombre, votre débarquement est exclu mais, depuis vos zodiacs, vous ne manquerez aucun détail de sa chasse en pied de falaise. Vous croisez les doigts pour qu’un ourson accompagne le parent. Son apprentissage en direct sous vos yeux vaut bien d’affronter les vagues d’une mer ouverte.

 Jour 7 * Nachvak (Canada)

Vous entamez dans ce fjord très encaissé votre exploration du Labrador, dont vous longez les côtes jusqu’à la pointe de Terre-Neuve.

Vous pénétrez dans un univers de vallées glaciaires aux parois abruptes, protégé sous le nom de parc national des monts Torngat. Ces « lieux du diable », selon les Inuits, sont pleins d’une grandeur où les peuples autochtones écoutaient chuchoter les esprits. Le point culminant (1 652 m) se dresse un peu au sud de Nachvak. Mont d’Iberville en français (d’après un colon) il est le mont Caubvick en anglais, d’après une célèbre femme inuite ayant voyagé en Europe.

Ce sommet est à l’image de l’identité multiculturelle du Canada, certes source de revendications complexes mais aussi gage d’enrichissement mutuel.

Jour 8 * Saglek (Canada)

Un peu au-delà du fjord Saglek, passe la frontière entre le Labrador et le Québec. Vous êtes à une croisée des chemins, laquelle vous explorez à la suite des évolutions de vos zodiacs dans les anfractuosités du fjord. Vous vous immergez dans cette nature exempte de dommages, où évoluent en toute liberté caribous et ours.

Vous profitez des couleurs automnales chamarrées de la toundra et apercevez sur certaines berges des sites sacrés inuits. La richesse du parc national des monts Torngat tient à ce que sa préservation est dans les mains des communautés du territoire autonome inuit du Labrador. Celui du Québec se nomme Nunavik, celui-ci est le Nunatsiavut, autrement dit « belle terre ». À cette définition, vous n’avez rien à objecter.

Jour 9 * Détroit de Belle-Isle (Canada)

Sur les cartes consultées chaque jour à la passerelle, les officiers du bord pointent désormais des noms sonnant bien français : Anse-Amour ou Blanc-Sablon vous rappellent que vous avez été précédés dans ces eaux par des pêcheurs bretons ou basques, et ce, avant même que Jacques Cartier ne parvienne ici en 1534. C’est à lui que vous devez le nom de Belle-Isle attaché à l’île qui barre le détroit éponyme.

Vous l’empruntez pour longer la côte de Terre-Neuve, couverte d’épinettes blanches et noires et de mélèzes. Insensiblement, les eaux du détroit se mêlent à celles du Saint-Laurent. Cartier croisa ici baleines et glaces. Vous guettez les premières mais ne regrettez pas l’absence des secondes qui compliqueraient la marche vaillante d’Exploris One.

Jour 10 * Anse-aux-Meadows (Canada)

Ici retentit l’écho de la saga de l’Atlantique nord, épopée qui mena les Vikings étape par étape (Islande, Groenland, Baffin, Labrador) de la Norvège au Vinland, terme qui désignerait Terre-Neuve. Nous ignorons s’ils allèrent vraiment jusqu’à la latitude de New York, mais ils s’implantèrent à l’Anse-aux-Meadows pendant plusieurs étés. À la suite des historiens du bord, nous admettons que les vestiges de maisons longues, de hangars, de four à métaux ne peuvent qu’être d’origine européenne.

Harcelés par les Amérindiens, ils retournèrent au Groenland peu après l’an 1000. Il faut dire qu’ils avaient nommé les Inuits Beothuk de Terre-Neuve skraelings (soit « les moches »). Difficile de se plaindre ensuite du manque d’amabilité de ses voisins !

Jour 11 * Gros-Morne (Canada)

Que sont 800 m d’altitude face aux 2 000 m des pics en Terre de Baffin ? C’est oublier l’atout caché de ce site terre-neuvien : l’âge inattendu de ses « collines ». Les granites et les gneiss que nous regardions d’un peu haut ont 1,2 milliard d’années ! (Et sont encore en assez belle santé).

Les Tablelands dominant Bonne Bay sont moitié moins vieux. Leur roche ocre, nue de végétation, provient directement du manteau de notre planète, avant qu’une collision des continents ne l’amène à l’air libre.

Jour 12 * Saint-Pierre-et-Miquelon (France)

Saint-Pierre (pour l’église), Miquelon (soit « Michel »), Langlade (soit « l’Anglaise ») sont les principales îles de ce territoire, rare survivant de l’empire colonial français.

Cette minuscule virgule au flanc de la souveraine Terre-Neuve vous séduit par sa géographie inattendue. Vous, qui associez naturellement « lagune » et « climat chaud », êtes surpris d’en découvrir une baignée par le froid Atlantique. Nommée Grand Barachois, elle ponctue l’isthme sableux qui sert de trait d’union à la partie centrale de l’archipel.

Vous y profitez d’observations ornithologiques en compagnie des membres de votre chère équipe d’expédition, qui vous ont chaque jour régalé de leurs compétences, de leur joie de vivre et de leur goût du partage.

Jour 13 * Débarquement à Saint-Pierre-et-Miquelon et vol retour vers la France

Débarquement après le petit-déjeuner puis transfert jusqu’à l’aéroport de Saint-Pierre Pointe-Blanche pour votre vol privatisé direct vers Paris ( environ 5h30 de vol).

Détail du prix & dates de départ

En fonction de vos envies, de la saison, des disponibilités et de la période à laquelle vous réservez votre voyage, le prix de votre voyage varie sensiblement. Nous avons fait le choix de vous indiquer une fourchette de prix, qui encadre plus justement le coût d'un voyage sur-mesure. Le prix juste sera établi, avec votre conseiller expert, au moment de votre devis.

durée Durée du voyage 13 jours / 12 nuits
portefeuille Un budget entre8810€ et 11750€ par personne *
* Calculé sur une base de 2 personnes

Le prix inclut

  • Les vols directs Paris Kangerlussaq et Saint-Pierre-et-Miquelon Paris (classe économique)
  • Les taxes portuaires et aériennes
  • La croisière de 12 nuits à bord d’Exploris One
  • La pension complète et les boissons à bord
  • Les transferts aéroport port aéroport
  • Les activités à chaque escale
  • L’accompagnement 100% francophone durant les expéditions

Découvrez aussi

Séjour

À partir de 1810 € /pers
8 jours et 6 nuits

Autotour

À partir de 1500 € /pers
8 jours et 6 nuits

Autotour

À partir de 2310 € /pers
14 jours et 12 nuits

Pourquoi voyager avec nous ?

avion Voyages sur-mesurepersonnalisables en savoir +
Voyages modifiables ou annulables* en savoir +
Conciergerie et assistance, 24H/24 et 7J/7 en savoir +
Assurance spéciale Covid19 en savoir +
contacter un conseiller-expert

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous organisons régulièrement des évènements, laissez votre adresse email pour recevoir nos actualités.

x