Circuit accompagné en petit groupe avec guide francophone

Circuit accompagné en petit groupe avec guide francophone

Jardins et châteaux du Japon

Partez à la découverte du Japon en petit groupe (16 personnes max) pour découvrir un pays fascinant, entre traditions et futurisme. Vous visitez les incontournables jusqu’à Miyajima en passant par Okayama et Bizen pour vous plonger dans l’art et raffinement japonais.

Pourquoi Kotaro vous
recommande ce voyage ?

Kotaro, Conseiller-Expert

Ce voyage accompagné avec guide francophone vous séduit par l’intimité et la taille du groupe. En effet nous faisons le choix de le limiter à 16 personnes pour que votre expérience et votre découverte du Japon soient plus intenses. Le maitre mot de ce voyage est de prendre le temps et nous vous proposons par exemple deux journées pleines à Tokyo pour découvrir cette passionnante capitale. Des quartiers multi-visages de la vieille ville de Asakusa jusqu’à la trépidante Shibuya. Nous proposons également 4 nuits à Kyoto pour explorer en long en large l’ancienne capitale. Vous irez même aux portes de la ville à Nara et Arashiyama.

Pour apercevoir le Mont Fuji, nous évitons l’ukta touristique Hakone pour vous emmener à Kawaguchiko. Ici, le temps est plus calme, le Mont Fuji, si vous avez la chance de le voir sans nuages est omniprésent. Vous ferez un tour de lac et visitez la brasserie de saké Ide. Vous découvrez alors le processus de fabrication d’un saké produit à partir d’une eau s’écoulant du mont Fuji depuis une altitude de 1,150m et d’un riz “spécial saké” de produit dans la région grâce la coopération des producteurs locaux qui ont su s’adapter aux conditions climatiques.

Mon coup de cœur reste cependant les deux jours que vous allez passer entre Okayama et Miyajima. Au programme le somptueux château de Himeji, à la fois le plus grand et le plus ancien château japonais, dont la couleur blanche immaculée lui vaut d’être surnommé le « château du Héron Blanc ». La visite des galeries de poterie Bizen, dont le savoir faire est nationalement reconnu. Le Jardin Korakuen considéré comme l’un des trois plus beaux jardins du Japon. Kurashiki, escapade bucolique : le district de Bikan offre une superbe promenade à effectuer au bord de l’eau. Et enfin la visite du sanctuaire Itsukushima, connu pour sa porte Torii flottante, dont la base en marée haute est recouverte d’eau, donnant l’impression que l’ensemble navigue sur la mer. La rénovation de ce site est enfin finie pour le bonheur des voyageurs venant de loin pour l’observer.

Kotaro

À propos de Kotaro

Grand voyageur de naissance grâce à une famille nomade, j’ai voyagé dans plus de 100 pays et vécu dans 7. Le Japon est mon pays préféré : à la fois parce que j’y ai grandi, mais aussi pour la richesse de son histoire et de son patrimoine, de sa culture et de sa gastronomie.

Personnaliser votre voyage
point fort

Les points forts du voyage

Un lieu à visiter, une spécialité à tester, une expérience insolite à vivre, ou une tradition à ne pas manquer. Voici un aperçu des moments forts de votre voyage

Bateau Balade en croisière sur le lac Kawaguchiko
Train Deux trajets en Shinkansen
Tonneaux Visite d'une brasserie de saké Ide
plantation_the Visite d'une exploitation de thé
ÉCHANGER AVEC UN CONSEILLER-expert

Au programme

Inspirez-vous de ce programme pour co-construire avec nos conseillers experts et personnaliser votre voyage, selon vos envies.

Jour 1 * France / Tokyo

Envol vers le Japon. Repas et nuit à bord.

Jour 2 * Tokyo

Arrivée à l’aéroport de Tokyo. Accueil par votre guide francophone et départ pour une demi-journée de visites à Tokyo.

Promenade dans le quartier de Ueno, exemple typique de shitamachi, ou quartier populaire. Il s’articule autour du parc et de la gare éponymes et abrite plusieurs musées parmi les plus connus du Japon, des temples et sanctuaires, un zoo, et surtout de très nombreux cerisiers sous lesquels les habitants viennent pique-niquer, au moment de leur floraison, lors du traditionnel hanami. Le parc fut offert par l’empereur Taisho à la municipalité de Tokyo, d’où son nom d’Ueno-Onshi Koen, ou « parc d’Ueno, cadeau impérial ».

Déjeuner. Visite de la rue commerçante de Yanaka Ginza, située dans un quartier populaire dont les temples et les sanctuaires entourés de vieilles rues pavées et les nombreux bâtiments au charme désuet et intime font voyager le promeneur dans le temps. La rue regroupe 70 boutiques d’objets traditionnels dont les bâtiments, datant de la période d’Edo, ont survécu à la fois au grand tremblement de terre de 1923 et aux attaques aériennes de la Seconde Guerre mondiale.

La mairie de Tokyo (Tokyo Metropolitan Building) est un double immeuble de 51 étages et 243 mètres de haut, dessiné par le célèbre architecte japonais Kenzo Tange. Outre les bureaux du gouvernement métropolitain, le bâtiment comporte un observatoire à 360° offrant une vue époustouflante de jour comme de nuit sur Tokyo et même sur le mont Fuji par temps clair.  Arrivée à l’hôtel. Dîner. Nuit.

Jour 3 * Tokyo

Petit-déjeuner. Départ pour une journée de visites à Tokyo.

Grand maître de l’estampe, Katsushika Hokusai est connu dans le monde entier pour ses chefs-d’œuvres. Ouvert en novembre 2016, le musée Sumida Hokusai, possède quelques 1500 oeuvres de l’artiste, et le musée est une oeuvre en soi de par son architecture moderne aux formes géométriques, entièrement recouvert d’aluminium.

Le quartier d’Asakusa, également appelée la vieille ville ou le vieil Edo, abrite le plus ancien temple bouddhiste de Tokyo : le Senso-ji. Les rues adjacentes au temple, dont la fameuse rue Nakamise, sont bordées de magasins traditionnels vendant des produits de l’artisanat japonais et de nombreux souvenirs en tout genre.

Déjeuner. Visite de la rue Kappabashi, fameuse pour sa concentration de magasins consacrés à tout ce qui touche aux arts de la table et aux instruments de cuisine. A l’origine destinées aux professionnels, la plupart des boutiques accueillent également les particuliers et proposent des objets de qualité à un prix honnête. Kappabashi est aussi connue pour ses boutiques de couteaux japonais haut de gamme, notamment ceux de la boutique Kamata où le personnel anglophone peut vous conseiller pour faire votre choix parmi des dizaines de modèles issus des meilleurs artisans de tout le Japon.

Akihabara est un quartier à deux visages : d’un côté, l’électronique et les centaines de petites boutiques et grosses enseignes qui se disputent le marché toujours grandissant, et de l’autre la culture populaire centrée sur les dessins animés, mangas, jeux vidéo… Le symbole d’Akihabara reste cependant les maid-cafés : des sortes de cafés où de jeunes filles déguisées selon un thème, bien souvent en soubrette, font le service. Cet improbable mélange donne au quartier son cachet unique.

Arrêt devant le théâtre de Kabuki, le Kabukiza, en plein cœur du quartier de Ginza. Le kabuki est un art théâtral fondé au 17e siècle par une femme. Cependant, très vite les femmes furent écartées de la scène et aujourd’hui encore tous les personnages, même féminins, sont joués par des hommes. Son extrême codification et sa sophistication ont permis à cet art d’être enregistré au patrimoine oral et immatériel de l’humanité ! Retour à l’hôtel. Dîner. Nuit.

Jour 4 * Tokyo

Petit-déjeuner. Départ pour une journée de visites à Tokyo en transport en commun.

Promenade dans le jardin Hama Rikyu bordant la baie de Tokyo. Les gratte-ciel du centre d’affaires de Shiodome qui surplombent la promenade dénotent avec l’aspect traditionnel du parc, créé à l’époque Edo. Au milieu se trouve une somptueuse maison de thé, dessinant délicatement sa silhouette sur l’étang centenaire.

Visite du marché extérieur de Tsukiji : même si le marché intérieur a fermé définitivement ses portes, le marché extérieur continue à attirer les visiteurs. Les nombreux étals proposent de tout : du poisson, à manger directement sur place, du thé, des gâteaux japonais, mais également de la vaisselle, des couteaux… Tout pour faire ses courses !

Déjeuner. Le Meiji Jingu est le sanctuaire shintoïste le plus important de Tokyo. Les âmes de l’empereur Meiji et de sa femme l’impératrice Shoken sont vénérées dans ce sanctuaire, qui se trouve au cœur d’une forêt comprenant plus de 170000 arbres provenant de tout le Japon. La sobriété des bâtiments et le calme émanant du complexe contrastent totalement avec l’activité incessante de la ville.

Promenade à Harajuku, le temple de la mode pour les (pré)adolescents. Du gothique au punk, tous les styles sont représentés dans la multitude de magasins bordant la rue Takeshita dont la renommée attire de nombreux visiteurs, à tel point que s’y frayer un chemin est un véritable défi.

Omotesando, à quelques pas du quartier éclectique de Harajuku, est communément appelée « les Champs-Elysées de Tokyo ». On peut trouver le long de cette avenue la crème de la crème en matière de mode et de luxe dans des bâtiments dessinés par des architectes en vogue. Il est d’ailleurs difficile de savoir si ce sont les marques de luxe ou les architectes qui se font la concurrence ici. Le bâtiment le plus remarquable est probablement Omotesando Hills, dessiné par Tadao Ando, l’un des plus célèbres architectes japonais.

Le quartier de Shibuya est réputé pour être le plus bondé du monde. On dit qu’il y passe en 30 minutes l’équivalent de 45.000 personnes. Ce quartier est également populaire pour ses nombreux restaurants, karaokés, bars et boîtes de nuit. Devant la gare se trouve une petite place où se dresse fièrement la statue de Hachiko, remémorant l’incroyable histoire de ce chien dont la fidélité qu’il vouait à son maître a ému le Japon entier et demeure vivace dans les esprits.

Fin de journée et dîner libres. Nuit.

Jour 5 * Tokyo / Kawaguchiko

Petit-déjeuner. En matinée, départ en autocar vers Tsuru.

Le centre d’exposition Maglev (Linear Kengaku Center) a été ouvert en 2011 le long de la piste d’essai des trains à lévitation magnétique (maglev) de nouvelle génération pouvant rouler à plus de 500 km/h. La technologie sera utilisée pour le Chuo Shinkansen, une nouvelle ligne de train qui devrait entrer en service en 2027 entre Tokyo et Nagoya et sera éventuellement étendue à Osaka.

Le centre d’exposition est un musée ludique où vous en apprendrez davantage sur la science et l’histoire des trains maglev. Ici, vous pouvez voir et toucher les trains réels et leurs structures, y compris le véhicule qui a établi le record du monde de vitesse de train de 603 kilomètres par heure, et essayer des expériences pratiques avec la technologie maglev.

Transfert pour Kawaguchiko. Vous poursuivrez votre visite ensuite vers l’observatoire du Mont Fuji, une plateforme d’où vous aurez une vue incomparable sur le volcan le plus emblématique de l’archipel!

Le Mont Fuji est la montagne la plus célèbre du Japon, dont le sommet se situe à 3776 mètres d’altitude. A la fois symbolique et inspirante, cette montagne majestueuse fut classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2013 et est chaque été, un défi pour les plus courageux grimpeurs qui souhaitent admirer le lever ou coucher du Soleil de son sommet.

Déjeuner. Visite du sanctuaire Arakura sengen, où l’une des plus fameuses vues du Mont Fuji s’offrira à vous. Ce sanctuaire fut autrefois le point de départ pour le pèlerinage vers le Mont Fuji. La déesse protectrice du Mont Fuji y est vénérée et c’est entouré d’arbres millénaires que vous découvrirez ce site unique.

Vous poursuivrez ensuite par une balade en croisière sur le lac KawaguchikoVisite de la brasserie de saké Ide située à Kawaguchiko. Installation à l’hôtel. Dîner et nuit.

Jour 6 * Kawaguchiko / Makinohara / Kyoto

Petit-déjeuner. Départ pour Makinohara. La région de Shizuoka est connue pour ses nombreuses plantations de thé, qui est la boisson la plus consommée sur l’archipel par les Japonais de tout âge. Arrêt en plein cœur des plantations pour une visite d’une exploitation de thé où vous pourrez découvrir la culture de cette plante et tout le processus de transformation pour obtenir le produit final tant consommé au Japon. Déjeuner.

Transfert pour la gare de Kakegawa, puis, train pour Kyoto.

Ancienne capitale du Japon et résidence des empereurs jusqu’à la restauration Meiji de 1868, Kyoto – alors appelée Heian – fut le berceau de la culture du Japon pendant près de mille ans. La ville fut miraculeusement épargnée des attaques aériennes durant le Seconde Guerre mondiale grâce à l’intervention d’un haut dignitaire américain amoureux de son patrimoine, lui permettant de conserver tous ses trésors. Kyoto séduit en particulier pour son environnement traditionnel de par la présence d’innombrables temples, sanctuaires et jardins dont nombre sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ville d’histoire, Kyoto n’en reste pas moins très vivante, changeant de visage au fil des saisons et des festivals.

Transfert pour Fushimi Inari en transport en commun. Visite du somptueux sanctuaire Fushimi Inari, dédié à la divinité des céréales Inari et plus généralement de la richesse. Le complexe dévoile ses charmes au gré d’une randonnée le long d’une vallée, balisée par des milliers de portiques vermillon appelés torii. Ces portiques représentent des offrandes faites par des particuliers ainsi que des entreprises, pour appeler non seulement la fortune mais également la protection.

Retour à votre hôtel et installation. Dîner. Nuit.

Jour 7 * Kyoto

Petit-déjeuner. Départ pour une journée de visites à Kyoto.

Le Kinkaku-ji, ou Pavillon d’or, est en fait le nom d’usage attribué au temple bouddhiste Rokuon-ji de l’école Zen Rinzai en raison de ses magnifiques façades recouvertes à la feuille d’or. Le 2 juillet 1950, le bâtiment fut entièrement incendié par un moine pris de démence, un triste événement ayant directement inspiré à Yukio Mishima son célèbre roman « Le Pavillon d’or ». Le bâtiment actuel fut reconstruit à l’identique en 1955. Ses parois dorées se reflètent à la perfection sur l’étang, tandis que la promenade longeant l’étendue d’eau offre à voir de magnifiques paysages au fur et à mesure que se dévoilent les îlots rocheux disposés selon les codes de l’esthétique zen.

Le Ryoan-ji, monastère de l’école Rinzai, est surtout connu pour son jardin sec élaboré dans la pure tradition zen : quinze pierres de formes et de tailles différentes sont disposées sur un lit de fin gravier d’une façon telle que peu importe où l’on se trouve, il n’est possible d’en voir que quatorze à la fois. Beaucoup se perdent dans la contemplation de ce chef-d’œuvre. Le calme surnaturel dégagé par ce spectacle est cependant en contraste total avec le parc alentour qui offre un magnifique panel des fleurs et plantes de la région.

Déjeuner.

Le Kiyomizu-dera est un complexe s’étalant sur les montagnes à l’Est de Kyoto. Fondé en 780, les constructions datent cependant de 1633. Le bâtiment principal est probablement le plus remarquable : construit à flanc de montagne, la structure est soutenue par dix-huit énormes pilotis sur lesquels s’étale une terrasse offrant un magnifique panorama sur Kyoto. Les pèlerins y viennent notamment pour y boire l’eau pure de la cascade Otowa qui donnerait longévité, réussite scolaire et vie amoureuse épanouie, mais attention, la légende veut que celui qui en boirait trois fois ne voit aucun de ses souhaits se réaliser.

Vous découvrirez la cérémonie du thé, où vous pourrez tout d’abord déguster un thé et une pâtisserie japonaise tout en écoutant les explications du maître de thé, qui vous présentera cet art traditionnel et ses origines. Vous assisterez ensuite à la préparation méticuleuse du thé et découvrirez les secrets de son service pour une expérience authentique.

Promenade dans les rues Ninenzaka et Sannenzaka, vous y trouverez plein de petits magasins de produits spéciaux de la région.

Le quartier de Gion, anciennement réservé aux pèlerins se rendant au sanctuaire Yasaka voisin, devint vite associé au monde des geishas, appelés geiko à Kyoto. Les machiyas, ces maisons de bourg en bois donnant un cachet particulier à l’atmosphère, se succèdent dans le quartier. Certaines abritent encore aujourd’hui des maisons de geiko et maiko, apprentie geiko, même s’il est hélas devenu impossible d’en croiser dans la rue.

Vers 18h00, arrivée à votre hôtel. Dîner. Nuit.

Jour 8 * Kyoto / Nara / Kyoto

Petit-déjeuner. Départ pour Nara. Fondée au 8ème siècle de notre ère, Nara fut la première capitale stable du Japon et donne ainsi son nom à une période de l’histoire japonaise : l’époque de Nara, qui s’étend de 710 à 794. Son immense héritage culturel et religieux en fait un lieu très prisé des Japonais. Elle abrite encore aujourd’hui quelques trésors connus et reconnus dans le monde entier.

Le Todai-ji est un immense complexe de bâtiments religieux dont le plus remarquable est le Daibutsu-den, la plus haute structure de bois au monde, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite une majestueuse statue en bronze du Bouddha Vairochana assis mesurant 18 mètres de haut et pesant 250 tonnes ! Au cœur non seulement géographique mais également politico-religieux de Nara, le temple de la secte Kegon faisait autorité dans tout le Japon. Et ce même un peu trop au goût de certains…

Dans le parc aux daims, vous pourrez admirer cet animal sacré dans la religion shintoïste, considéré comme les messagers de dieux. En effet, jusqu’au 17ème siècle, tuer un daim était passible de peine de mort. Bien qu’habitués aux humains, ils restent tout de même sauvages et n’hésitent pas à pincer les touristes si ces derniers ne leur distribuent pas assez vite des friandises !

Déjeuner.

Le sanctuaire Kasuga Taisha est le mausolée du clan Fujiwara, puissante famille de la noblesse japonaise qui était aux rênes du pouvoir en lieu et place de l’empereur, et ce par une habile politique de mariages. Le long sentier qui y mène offre des paysages à l’ambiance saisissante, entre ces mille hautes lanternes en pierre gagnées par la mousse et les lichens. Le sanctuaire est entouré de centaines de petites lanternes de bronze offertes par les fidèles. Il est parfois appelé le sanctuaire des glycines, en raison du lien particulier qu’entretenait le clan avec cette fleur.

Promenade dans les rues de Naramachi (le vieux Nara), un quartier marchand aux allures traditionnelles où les anciennes maisons en bois se dressent le long des ruelles et abritent toujours de nombreuses boutiques. Retour pour Kyoto, arrivé à vôtre hôtel. Dîner. Nuit.

Jour 9 * Kyoto

Petit-déjeuner. Départ pour une journée de visites à Kyoto.

Arashiyama est un quartier situé sur le flanc Ouest de Kyoto. Ancien lieu de promenade pour la cour impériale, le pont Togestukyo, ou le pont qui traverse la lune, en est l’un des symboles incontestés. S’étirant au-dessus des rivières Katsura et Hozu, il offre un panorama sur les montagnes qui changent de couleur au gré des saisons. La promenade se poursuit dans la forêt de bambous : déambuler à travers ces géants, c’est comme se retrouver dans un autre monde. Le ciel est invisible, les ombres s’étalent et les bambous dansent dans le vent.

Kimono Forest est localisé dans la gare Randen Arashiyama. Vous vous retrouverez entouré de piliers cylindriques au couleurs et au motifs fascinants réalisés à partir d’une technique de teinture sur textile artisanale japonaise qui existe depuis la période d’Edo : le yûzen. Pas moins de 600 piliers sont exposés dans la gare lui conférant son titre de “forêt de kimono”, donnant une atmosphère féérique appréciable de jour comme de nuit.

Vous partirez à la découverte du charmant temple Gio, dans le quartier d’Arashiyama. La mousse végétale est à l’honneur dans ce lieu rempli de charmes. L’atmosphère paisible de cet endroit contraste avec son histoire, celle d’une histoire d’atenmour qui a mal tourné. En effet, elle fut repoussée par un puissant et charismatique leader du clan Heike, et trouva refuge dans ce temple, qui en a fait une prêtresse jusqu’à la fin de ses jours.

Déjeuner.

Promenade au marché de Nishiki, la cuisine de Kyoto, où vous attend un festival d’odeurs et de saveurs. Existant depuis le 14ème siècle, le marché regroupe aujourd’hui une centaine d’échoppes, dont beaucoup se transmettent de génération en génération. On y compte surtout des étals de poissons et fruits de mer et des boutiques de denrées diverses, ainsi que quelques magasins d’ustensiles de cuisine. La qualité des produits fait de ce marché le point de rendez-vous de tous les gastronomes et chefs cuisiniers de la ville.

Visite de Kyoto Handicraft Center. Vers 18h00, arrivé à vôtre hôtel. Dîner libre. Nuit.

Jour 10 * Kyoto / Himeji / Inbe / Okayama

Petit-déjeuner. Départ pour Himeji. La ville est située à proximité de Kobe, était la base historique du clan Ikeda. La ville s’est développée au gré de ses conquêtes et de nos jours elle conserve jalousement son immense château, considéré comme un véritable chef d’œuvre architectural.

Visite du château de Himeji. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il fut régulièrement utilisé pour le tournage de films historiques, notamment “Kagemusha” du réalisateur Akira Kurozawa. Le château échappa miraculeusement aux ravages de la guerre et sa récente restauration, achevée en 2015, permet d’en admirer toute la splendeur.

Déjeuner. Départ pour Inbe. Vous apprécierez des œuvres des artisans locaux au musée de poterie Bizen-yaki. Temps libre pour visiter des galeries de poterie Bizen-yaki. Puis, continuation vers Okayama.

Okayama est l’une des villes les plus importantes de l’ouest du Japon. Rasée pendant la 2nde Guerre mondiale, elle sut profiter du boom économique d’après-guerre pour se reconstruire, notamment grâce à son emplacement stratégique, au carrefour de Shikoku et de l’ouest du Japon. Son climat unique est très favorable à l’agriculture, notamment celle des oliviers. Okayama est aussi associée à Momotaro, personnage très populaire du folklore japonais.

S’étendant sur 13 hectares, le jardin Korakuen est considéré comme l’un des trois plus beaux jardins du Japon. Il fut aménagé sur la demande du seigneur féodal Ikeda en 1687, pour la distraction de sa cour et la réception des visiteurs importants. Bâti autour d’un grand plan d’eau, ce sublime jardin paysager dévoile entre autres des étendues d’herbe, une forêt de bambous, des rizières et des plantations de thé. Détruit durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l’identique, notamment grâce aux multiples archives conservées dans le plus grand secret par les descendants de la famille Ikeda. Vers 17h30, arrivée à l’hôtel. Dîner. Nuit.

Jour 11 * Okayama / Kurashiki / Miyajima / Miyajimaguchi

Petit-déjeuner. Départ pour Kurashiki.

La charmante ville de Kurashiki est un ancien port marchand spécialisé dans le commerce du riz, resté célèbre pour ses entrepôts appelés kura et ses magnifiques canaux, il existe encore aujourd’hui des rochers aux coins des maisons qui servaient de protection pour éviter la destruction des façades par les cargaisons. Le district de Bikan offre une superbe promenade à effectuer au bord de l’eau, mais la ville comporte aussi de nombreux musées d’intérêt comme le musée des Beaux-Arts Ohara, le musée d’art populaire de Kurashiki ou encore le musée du jouet traditionnel japonais.

La résidence Ohashi fut bâtie à la fin du 18ème siècle par la famille éponyme, de riches marchands de Kurashiki. Son architecture typiquement japonaise reprend les codes des maisons des samouraïs, comme un pied de nez au système des castes en vigueur à l’époque d’Edo selon lequel les samouraïs étaient en haut et les marchands en bas de la pyramide sociale.

Bikan est un quartier historique où il fait bon s’y promener. Kurashiki était particulièrement prospère comme en témoignent aujourd’hui les entrepôts du 17ème siècle qui, avec leurs murs blancs et leurs tuiles vernis noires, sont alignés de part et d’autre du canal bordé de saules pleureurs. Plusieurs de ces entrepôts et des maisons de marchands peuvent se visiter ou ont été transformés en musées.

Transfert pour Miyajima. Déjeuner. Vers 14h30, arrivée à Miyajimaguchi. Puis, ferry pour Miyajima.

L’île de Miyajima est située dans la baie de Hiroshima. Son cadre unique et sa beauté légendaire lui valent d’être considérée comme l’un des trois plus beaux paysages du Japon. Selon la tradition Shinto, il s’agit de l’île des dieux, celle de l’éternité. Ainsi, il y est interdit d’y donner naissance ou d’y mourir. Malheureusement ce ne fut pas toujours respecté, car l’île fut le théâtre d’une sanglante bataille durant la période Sengoku. Visite Miyajima à pied. Balade sur le bord de mer, où des daims en liberté s’y promènent !

Visite du merveilleux sanctuaire Itsukushima, connu pour sa porte Torii flottante, dont la base en marée haute est recouverte d’eau, donnant l’impression que l’ensemble navigue sur la mer. L’architecture de ses bâtiments a été conçue en surélévation, en respectant le mythe voulant qu’il soit interdit pour un mortel de marcher sur le sol de l’île. Les visiteurs arrivaient donc par le torii, et accostaient directement dans le sanctuaire. Ses origines remontent au 6ème siècle après J.C mais il fût rebâti il y a environ 800 ans selon la volonté d’un grand seigneur féodal.

Promenade dans la rue commerçante Omotesando. Cette rue d’environ trois cent cinquante mètres de longtoujours très fréquentée recèle des surprises : petits restaurants nouilles, stands de nourriture à déguster en marchant, magasins de souvenirs. Retour pour Miyajimaguchi en ferry. Arrivée à l’hôtel. Dîner et nuit.

Jour 12 * Miyajimaguchi / Hiroshima / Osaka / Tokyo

Petit-déjeuner. Départ pour Hiroshima. Sans doute davantage que n’importe quelle autre ville au monde, Hiroshima est connue pour un moment précis de son histoire : quand le 6 août 1945 elle devint la première cible de la bombe atomique. Cependant, tel le phœnix, Hiroshima a ressuscité de ses cendres, s’est reconstruite et est devenue l’une des villes les plus décontractées du Japon, très animée, avec de grands boulevards, d’excellent plats et des habitants très accueillants.

Visite du parc de la Paix, ainsi que son mémorial et musée. A l’intérieur du parc se trouve le symbole de Hiroshima, le dôme éventré que l’on peut voir dans les livres d’histoire. Il permet d’imaginer l’ampleur des dégâts de cette tragique journée, dont les conséquences sont encore sources de tensions entre les Etats-Unis et le Japon. Le musée de la Paix retrace la chronologie de l’événement minute par minute, faisant prendre conscience de l’ampleur des dommages humains. Transfert pour la gare de Hiroshima. Puis, Shinkansen pour Shin Osaka.

Osaka est depuis toujours une grande ville marchande, notamment grâce son emplacement idéal en bord de mer et en plein centre du Japon. Outre son commerce florissant, lui valant d’être surnommée “le garde-manger de la nation”, Osaka est réputée pour sa gastronomie, sa culture comique et son dialecte spécifique. Elle fut le fief du célèbre seigneur de guerre Toyotomi Hideyoshi qui y bâtit notamment son imposant château. Déjeuner.

Départ pour les visites à Osaka en transport en commun.

Visite du Kuromon Ichiba, un marché alimentaire situé à proximité de la gare de Nipponbashi au sud d’Osaka. Abrité(s) sous des arcades, vous déambulerez à travers plus d’une centaine de stands de produits frais et pourrez admirer sur place toute la richesse de la gastronomie locale.

Promenade dans la trépidante rue de Dotombori le long du canal éponyme, symbole de la réputation de la ville en matière culinaire et festive, avec ses nombreux restaurants et bars dans une ambiance haute en couleurs. Les lumières des néons des différentes enseignes sont telles que même le soir on a l’impression d’être en pleine journée !

Transfert pour la gare de Shin Osaka en transports en commun. Transfert en train pour Tokyo (553km, 2h30 environ). Dîner BOX dans le Shinkansen.

Transfert pour votre hôtel en transport en commun.

Jour 13 * Tokyo / France

Petit-déjeuner. Transfert pour l’aéroport. Assistance aux formalités d’enregistrement. Envol vers la France.

Détail du prix & dates de départ

En fonction de vos envies, de la saison, des disponibilités et de la période à laquelle vous réservez votre voyage, le prix de votre voyage varie sensiblement. Nous avons fait le choix de vous indiquer une fourchette de prix, qui encadre plus justement le coût d'un voyage sur-mesure. Le prix juste sera établi, avec votre conseiller expert, au moment de votre devis.

durée Durée du voyage 13 jours / 11 nuits
portefeuille Un budget entre4880€ et 6000€ par personne *
* Calculé sur une base de 2 personnes

Le prix inclut

  • Les vols internationaux
  • Les taxes aériennes
  • Les déplacements en transports en ferroviaire en 2nd classe tels que mentionnés au programme
  • Les transports en autocar climatisé tels que mentionnés au programme
  • Les déplacements en transports en commun le J4
  • Les ferry entre Miyajimaguchi et Miyajima
  • L’hébergement en hôtels de catégorie standard
  • Les services d’un guide francophone
  • La pension complète du déjeuner au J2 au dîner au J12, sauf dîner du J4 et J9
  • Les entrées sur les sites et activités mentionnées au programme

Découvrez aussi

Circuit individuel en liberté

À partir de 2850 € /pers
10 jours et 8 nuits

Circuit individuel en liberté

À partir de 3200 € /pers
11 jours et 9 nuits

Circuit individuel en liberté

À partir de 3800 € /pers
14 jours et 12 nuits

Pourquoi voyager avec nous ?

avion Voyages sur-mesurepersonnalisables en savoir +
Voyages modifiables ou annulables* en savoir +
Conciergerie et assistance, 24H/24 et 7J/7 en savoir +
Assurance spéciale Covid19 en savoir +
contacter un conseiller-expert

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous organisons régulièrement des évènements, laissez votre adresse email pour recevoir nos actualités.

x