Voyage Itinérant Chicago et les Grands Lacs

Voyage Itinérant Chicago et les Grands Lacs

Au départ de Chicago, ce voyage itinérant vous emmène dans la région des Grands Lacs. Des paysages urbains singuliers, des parcs nationaux majestueux, des régions encore sauvages : une autre Amérique s’offre à vous.

Pourquoi Frédérique vous
recommande ce voyage ?

Frédérique, Conseiller-Expert

En règle générale, on situe bien Chicago, et grâce aux nombreux films et comédies musicales notamment sur la Prohibition, l’ambiance qui régnait dans cette grande ville ne nous est pas étrangère. Ça a quand même un peu changé ! La région des Grands Lacs par contre est moins connue, et pourtant vous allez adorer partir à sa découverte. Un territoire grandiose encore peu visité par rapport au reste des États-Unis vous attend.

C’est un mélange remarquable que ces grandes villes traversées entre leurs architectures audacieuses tant à Chicago, qu’à Milwaukee, Saint-Paul et Minneapolis, où l’art moderne a été développé tout au long du 20ème siècle et où de grands noms de l’architecture ont façonné un paysage urbain extrêmement moderne et visionnaire.

Heureusement, la nature a résisté et peu changé, protégée par son splendide isolement et plusieurs parcs nationaux, s’y sont même ajoutés aujourd’hui. Dans la région des Grands Lacs on aime autant les villes que la campagne et c’est un mélange plutôt harmonieux. Beaucoup de petites villes et villages pittoresques égayent votre route. De nombreuses boutiques typiques se sont installées et rivalisent d’imagination pour vous faire découvrir leur splendide région et leurs artisanats pittoresques.

Grâce à votre liberté de déplacement, arrêtez-vous tout au long des rives des lacs et dans les parcs comme celui d’Apostle Island national, admirer cette nature immense où mer intérieure, écluses se disputent votre regard.

Et puis, comment ne pas être surpris par la source du Mississipi ? Mystère de la nature que ce filet d’eau qui donne naissance à ce grand fleuve américain ! À vos selfies !

Cette Amérique, tranquille et provinciale vous surprend un peu et il est tout à fait possible que vous ayez l’impression de vivre un épisode de « Happy days », série mythique des années 60 ! Mais le retour vers Minneapolis vous replonge assez vite dans la modernité actuelle.

Frédérique

À propos de Frédérique

Lorsque j’ai découvert les Etats-Unis pour la première fois, je suis littéralement tombée amoureuse de la destination. J’aime autant les grands espaces des parcs de l’ouest américain que l’ambiance exaltante des grandes villes telles que New York ou Los Angeles. Suivez le guide, je vous emmène avec moi pour concevoir votre voyage tel que vous l’imaginez !

Personnaliser votre voyage
point fort

Les points forts du voyage

Un lieu à visiter, une spécialité à tester, une expérience insolite à vivre, ou une tradition à ne pas manquer. Voici un aperçu des moments forts de votre voyage

Appareil-photo Villes + parcs nationaux + régions sauvages : le top !
Lac Au départ de Chicago, cap sur les grands lacs
Localisation Un itinéraire hors des sentiers battus
Paysage Surprenantes, les sources du Mississipi
ÉCHANGER AVEC UN CONSEILLER-expert

Circuit à personnaliser

Inspirez-vous de ce programme pour co-construire avec nos conseillers experts et personnaliser votre voyage, selon vos envies.

Jours 1 et 2 * France / Chicago

Vol international à destination de Chicago. Arrivée à Chicago. Transfert libre vers votre hôtel.

Ce soir, profitez des nombreux restaurants de Chicago, promenez-vous le long de la rive du lac Michigan ou allez swinguer dans l’un des nombreux clubs de jazz ou de blues qui ont fait la réputation musicale de Windy City. Le lendemain, arpentez les grands parcs de la ville, allez voir le kilomètre zéro de la Route 66, grimpez au sommet de l’un des gratte-ciel emblématiques de la ville, comme la Willis Tower (ex Sears) ou du John Hancock Tower pour un panorama à 360° sur la ville et ses environs, ou prenez un cours d’architecture en croisant sur la Chicago River.

Ne manquez pas l’inépuisable Art Institute of Chicago en lisière du Millennium Park. Ouvert en 2004, cette annexe de Grant Park, où se trouve la colossale Buckingham Fountain, abrite le Cloud Gate, le gros « haricot » chromé de l’artiste Anish Kapoor. Si l’architecture et la littérature combinées vous passionnent, faites un saut à Oak Park, un nid de demeures de F.L. Wright. C’est aussi dans ce quartier que se trouve la maison d’Ernest Hemingway. Allez respirer l’air du lac Michigan au bout de la jetée baignant dans une atmosphère de fête foraine avant de replonger dans les rythmes nocturnes.

Jour 3 * Milwaukee

Prise en charge de votre voiture de location. On longe tranquillement la rive du lac Michigan via Kenosha et Racine fondée par les Français jusqu’à Miwaukee, vieille ville industrielle qui est revenue à la vie grâce à l’art. Si les brasseries et le Musée Harley-Davidson à la fantastique collection de motos, sont un héritage du passé, le Riverwalk et le Milwaukee Art Museum l’ont fait brillamment entrer dans le XXIe siècle. Ce dernier, conçu en 1957 par Eero Saarinen est, depuis 2001, surmonté de pare soleils géants pensés par Santiago Calatrava Valls, qui évoquent irrésistiblement les ailes d’un immense oiseau celui qu’il n’avait pu achever à l’aéroport St Exupéry de Lyon. Il est devenu l’emblème de la ville et le symbole de sa résurrection.

Jours 4 et 5 * Door County (414 km)

Continuez vers Door County, le « Cap Cod du Midwest». Avec cinq parcs nationaux, dix phares et plus de 300 kilomètres de littoral, cette péninsule de 75 km de long a été nommée l’une des dix meilleures destinations de vacances en Amérique du Nord. Pour bien en profiter, vous passerez deux nuits dans un village pittoresque où boutiques et galeries occupent de vieilles granges, cabanes rustiques et maisons anciennes. Le menu des activités est infini. Offrez-vous une promenade dans un phare, dégustez en été mûres ou cerises en été, ou croquez des pommes en automne. Et puisqu’on est « en bord de mer », louez un bateau pour une partie de pêche, faites une sortie en kayak ou en voilier, de la plongée sous-marine ou encore une balade en jet ski.

Jour 6 * Apostle Islands National Seashore / Bayfield

Rejoignez la rive sud du Lac Supérieur, le plus grand des Grands Lacs, une véritable mer intérieure. Vous êtes face à Apostle Islands National Lakeshore, un parc national qui comprend 21 magnifiques îles sauvages et de plus de 12 kilomètres de littoral pittoresque. En fait, les Apostle Islands ont été récemment présenté comme un « Haut Lieu à visiter » par le National Geographic Explorer. Connu pour sa belle collection de phares historiques, Apostle Islands National Lakeshore offre également la possibilité de se promener à travers impressionnante forêt ancienne que les Indiens Ojbwas appellent « la maison ». Madeline Island est la seule île qui n’est pas englobée dans le lac national, même si une partie de l’île est protégée en tant que Big Bay State Park. L’île est accessible par ferry et possède des magasins, restaurants et autres établissements, ce qui la rend très populaire auprès des visiteurs du National Lakeshore.

Jour 7 * Duluth

Longez la rive du Lac Supérieur jusqu’à son extrémité ouest occupée par Duluth. Fondée en 1679 au nom du roi de France par Daniel Greysolon, sieur du Lhut, c’est aujourd’hui le plus grand port des Grands Lacs. Observer le ballet des navires passant les écluses surmontées par la silhouette de l’Aerial Lift Bridge, le pont transbordeur est incontournable. A ses pieds, le quartier de Canal Park est semé de nombreuses attractions comme le S.S. William A. Irvin Ore Boat Museum, le Great Lakes Aquarium ou le Waterfront Sculpture Walk. Le Lake Superior Maritime Visitor Center raconte la vie maritime des Grands Lacs et Grandma’s Saloon & Deli est le quartier général haut en couleur du Marathon local. Les amateurs de pop culture rendront hommage à Robert Zimmerman, l’un des plus célèbres enfants de la ville, plus connu sous le nom de Bob Dylan en suivant les panneaux Bob Dylan Way. Ils auront l’occasion de découvrir sa vie au Minnesota au fil du parcours ultérieurement. La Duluth Skyline Parkway offre de beaux panoramas sur la ville et le lac, notamment depuis la Enger Tower. Perché sur la colline dominant le lac, Glensheen Historic Estate, un véritable château de 39 pièces achevé en 1908 illustre la magnificence des magnats de l’industrie du bois ou du chemin de fer.

Jour 8 * Grand Marais

La spectaculaire North Shore Senic Drive longe la superbe côte du Lac Supérieur jusqu’au Canada, souvent perchée au sommet de la falaise dominant le ressac. Ses 154 miles offrent un travelling spectaculaire entre le plus grand lac d’eau douce au monde et des formations rocheuses travaillées par les glaciers s’émiettant sur ses rives. Le Split Rock Lighthouse, érigé en 1910 dans un site à tomber suite à de nombreux naufrages, est l’un des emblèmes du Minnesota. A Beaver Bay, la plus ancienne localité du North Shore fondée en 1856, on rentre dans l’intérieur des terres. La Superior National Forest Scenic Byway s’élève, pénétrant la forêt boréale aux environs du Tettegouche State Park, qui de Silver Bay à Aurora, ne traverse que de rarissimes localités comme Fairbanks. Datant de 1913, l’école de Toimi a aussi servi de hall de danse. On parvient au pays de la Mesabi Range, l’un des chaînons de l’Iron Range, chanté par Bob Dylan (« North Country Blues »), Bruce Springsteen ou Tom Russell. A Eveleth , trônent le US Hockey Hall of Fame et sa crosse géante accompagnée de son palet, proclamés forcément les plus grands du monde… Le Leonidas Overlook donne une idée des mines à ciel ouvert criblant jadis la région.

Jour 9 * Ely

Le grand nord de l’état est recouvert d’une forêt très dense éclairée par une myriade de lacs. Dès 1688, les français, Jacques de Noyon, puis Pierre Gaultier de Varennes de La Vérendrye dans les années 1730, furent les premiers blancs à s’aventurer dans ce fouillis de lacs, d’îles et de rivières fréquentés par les Ojibwas. Ils tracèrent une route fluviale du Saint-Laurent, via les Grands Lacs jusqu’aux lacs de l’ouest canadien, utilisée par les « voyageurs », des compagnies de fourrure notamment la Compagnie du Nord-Ouest, venus pour la traite, le commerce des fourrures avec les Indiens. On peut assister en saison à des reconstitutions recréant cette période héroïque. Paradis du canotage et de la vie sauvage, Voyageurs National Park, un parc national avec entrée gratuite et sans voiture, raconte l’histoire et l’environnement naturel de cette mythique épopée quand on arrive au bord du Kabetogama Lake. Seul le bateau (ou l’hydravion) permet d’accéder au coquet Kettle Falls Hotel. Construit en 1910 sur le tracé du Portage de Chaudière ou Portage Neuf utilisé jadis par les trappeurs puis les chercheurs d’or, c’est une escapade agréable avec le barrage des Kettle Falls.

Jour 10 * Itasca State Park ou Bemidji

Si vos envies de canoë et de partie de pêche « Into the Wild » sont toujours aussi tenaces, rejoignez le Rainy Lake Visitor Center, ouvert toute l’année en lisière ouest de Voyageurs NP où l’on peut partir pagayer dans un long canoë avec un ranger. Puis par une grande diagonale à travers le nord-ouest du Minnesota, la route mène au petit lac Itasca, à la toponymie latine et non indienne, qui donne naissance au Mississippi. On peine à croire que ce modeste filet d’eau que l’on vient religieusement traverser en sautant de caillou en caillou, est bien le « Père des Eaux » des Indiens démarrant sa course de 2552 miles en direction du Golfe du Mexique. Longtemps l’artère vitale du pays et la clé de son développement, il tient une place essentielle dans l’imaginaire du pays, porté notamment par les œuvres de Mark Twain. Premier parc d’état créé au Minnesota en 1891, le site, qui comprend une centaine de lacs, est entièrement classé au National Register of Historic Places. Perdu au milieu des bois, c’est un endroit où il fait bon flâner en se laissant pénétrer par la mystique locale. Les capacités d’hébergement étant limitées sur place, Bemidji pourra être une alternative.

Jour 11 * Minneapolis

Bemidji, première « vraie » communauté arrosée par le Mississippi fut un grand centre de bûcheronnage grâce au chemin de fer. La statue du mythique Paul Bunyan flanqué de son bœuf bleu prénommé Babe, vous accueillent au populaire Old Farm Pioneer Village. On suit ensuite la Great River Road qui longe le Mississippi jusqu’à l’océan en passant par la touristique Brainerd aux golfs réputés. C’est dans cet environnement nature que vécut l’un des grands héros du XXe siècle. Proche du charmant downtown de Little Falls, que l’on soit fana de l’aviation ou pas, il faut voir la maison d’enfance de Charles Lindbergh, qui réussit la première traversée en solitaire de l’Atlantique en 1927 qui fit de lui un héros international après son arrivée triomphale au Bourget. A Saint-Cloud, le Stearns History Museum racontant l’histoire locale, sera l’un des derniers stops avant les Twin Cities, les villes jumelles de Minneapolis et Saint Paul.

Jour 12 * Minneapolis / St Paul / Minneapolis

Séparées par le Mississippi, Saint Paul et Minneapolis, cultivent leurs différences. La première fondée par les français est plus bourgeoise et résidentielle. Son imposant capitole copié sur St Pierre de Rome, ses bâtiments officiels, ses quartiers résidentiels aux demeures victoriennes, ou le superbe Fitzgerald Theater (hommage à l’auteur de « Gatsby le Magnifique », natif de la ville), en font une tranquille capitale d’état même si elle était fréquentée jadis par la crème des gangsters au moment de la Prohibition. La seconde, fière de sa puissance économique, arbore gratte-ciel et clubs branchés occupant d’anciens entrepôts. Sa tradition musicale remontant à l’âge d’or du jazz (encore la Prohibition !), a été perpétuée avec les comédies musicales testées en avant première de Broadway puis l’avènement de Prince, natif de la ville où il a réalisé « Purple Rain » et d’une riche scène « indie ». Précurseuse en matière d’environnement, l’agglomération est paticulièrement « verte » avec ses transports doux et ses parcs, lacs et rivières procurant des sensations uniques de ville en pleine nature. Utilisez le vélo à la mode Velib. On peut même faire de la voile ou du kayak quasiment au pied des buildings ! Son ensemble d’institutions culturelles et de musées de premier plan est époustouflante : Walker Art Center de Herzog et de Meuron, Guthrie Theater de Jean Nouvel, Bibliothèque de Cesar Pelli ou Weisman Center de Frank Gehry, on y voit défiler tous les grands architectes contemporains.

Jour 13 * Winona

Les amateurs de western passeront par Northfield dont les habitants tinrent tête à la bande de Jesse James, avant de rejoindre la pittoresque vallée du Mississippi, autrefois royaume des draveurs pilotant les piles de bois flotté. Rythmé de lacs et de refuges naturels, son cours arrose de petites localités fluviales nichées dans ses méandres. Red Wing, à l’ombre de sa falaise, possède le charme discret de la nostalgie, avec son auguste St James Hotel et son vieux théâtre. Observez les oiseaux de passage au Frontenac State Park avant de continuer sur Wabasha qui a bien valorisé son patrimoine architectural avec plus de 50 bâtiments listés au National Register of Historic Places. Sur l’un des grands parcours migratoires américains, on y vient du monde entier pour observer les rapaces, en particulier des pygargues à tête chauve, le fameux emblème américain. On peut en voir de très près au National Eagle Center au bord du fleuve. Fondée en 1851 sur une île au milieu du Mississippi dominé par des falaises de 150 mètres, Wabasha, décor du film «Les Grincheux », a hérité grâce à sa prospérité passée due au bois, d’un patrimoine architectural qui en fait une bien jolie ville, fière de son Minnesota Marine Art Museum. Des points de vue aménagés permettent d’admirer le panorama sur la cité, enchâssée entre le fleuve et les lacs, autant d’anciens méandres abandonnés. Le Great River Bluffs State Park ou le Trempaleau Wildlife Refuge sont particulièrement en beauté lors de l’été indien. Ce soir, on vous a prévu un Bed & Breakfast magnifiquement restauré dans sa splendeur victorienne de 1886.

Jour 14 * Madison

Visitez deux principales attractions de Spring Green, le Domaine Taliesin et House on the Rock. Frank Lloyd Wright, l’architecte américain par excellence, natif du Wisconsin, considérait Spring Green comme sa maison. A Taliesin, où il développa ses idées révolutionnaires, et à la Hillside Home School, il a réussi à créer un environnement à la fois beau et inspirant. La House on the Rock, accrochée à un promontoire rocheux, s’est augmentée au fil du temps, devenant un véritable labyrinthe occupé par les collections de son fondateur Alex Jordan. Eclectiques, exotiques, inattendues voire incongrues, on y trouve une maison de poupée de collection meublée dans les moindres détails aussi bien que le plus grand manège couvert du monde. L’Infinity Room, une la longue jetée transparente s’allongeant sur près de cinquante mètres au dessus des arbres a terminé en beauté sa construction, en 1985 seulement. Poursuivant la route dans un paysage bucolique verdoyant, on aperçoit de loin le capitole de Madison, la capitale du Wisconsin plantée sur un isthme s’étirant entre deux lacs et State Street, le cœur de la cité. Avec son université locale, foyer de la contre culture depuis les années soixante, son architecture historique héritée des grands maîtres comme Frank Lloyd Wright et Sullivan, ses rues piétonnes arborées, ses nombreuses manifestations culturelles et son atmosphère estudiantine et sportive, elle illustre à merveille la douceur de vivre de l’ « american way of life » imbibé de culture rock (Les Smashin’ Pumpkins ou Nirvana sont venus enregistrer dans les studios locaux).

Jour 15 * Chicago / France

On passera par Rockford, une capitale historique du base-ball américain dont le superbe centre ville exhale un puissant charme rétro comme l’illustre le Coronado Theatre, une salle de spectacle art déco de 1929 qui vit passer notamment les Marx Brothers, Frank Sinatra et Bob Dylan. A la périphérie, la Kenneth and Phyllis Laurent House est une autre réalisation de Frank Lloyd Wright. Achevée en 1952, c’est la seule de l’architecte conçue pour une personne handicapée. La forêt de gratte-ciel de Chicago éclairée par le soleil couchant se profile déjà à l’horizon. Retour à l’aéroport pour rendre votre voiture. Vol retour pour la France. Dîner et nuit à bord.

JOour 16 * Arrivée en France

Détail du prix

En fonction de vos envies, de la saison, des disponibilités et de la période à laquelle vous réservez votre voyage, le prix de votre voyage varie sensiblement. Nous avons fait le choix de vous indiquer une fourchette de prix, qui encadre plus justement le coût d'un voyage sur-mesure. Le prix juste sera établi, avec votre conseiller expert, au moment de votre devis.

durée Durée du voyage 16 jours / 14 nuits
portefeuille Un budget entre3070€ et 4100€ par personne

Le prix inclut

  • Les vols internationaux
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en hôtels de catégorie standard
  • La location de voiture catégorie intermédiaire, du jour 3 au jour 15, en kilométrage illimité, l’assurance LDW / responsabilité civile
  • Notre service d’assistance / conciergerie francophone à votre disposition 24h/24 et 7j/7″

 

Découvrez aussi

Autotour

À partir de 3880 € /pers
18 jours et 15 nuits

Séjour

À partir de 1580 € /pers
7 jours et 5 nuits

Autotour

À partir de 3460 € /pers
15 jours et 13 nuits

Pourquoi voyager avec nous ?

avion Voyages sur-mesurepersonnalisables en savoir +
Voyages modifiables ou annulables* en savoir +
Conciergerie et assistance, 24H/24 et 7J/7 en savoir +
Assurance spéciale Covid19 en savoir +
contacter un conseiller-expert

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous organisons régulièrement des évènements, laissez votre adresse email pour recevoir nos actualités.

x